Ecoutez Radio Sputnik
    Le cimetière juif de Quatzenheim

    Un cimetière juif profané en Alsace le jour de la marche contre l’antisémitisme (image)

    © AFP 2019 Frederick FLORIN / AFP
    France
    URL courte
    32124
    S'abonner

    Alors qu’une marche contre l’antisémitisme doit se tenir ce mardi soir partout en France, un nouvel acte antisémite a été signalé à Strasbourg. Environ 80 tombes du cimetière de Quatzenheim ont été profanées dans la nuit de lundi à mardi.

    Près de 80 tombes du cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, ont été découvertes taguées de croix gammées ce mardi matin. Ces informations ont été confirmées par la préfecture du Bas-Rhin qui a condamné «avec la plus grande fermeté» un «acte antisémite odieux».

    Selon les Dernières nouvelles d'Alsace, 96 tombes portent des inscriptions en allemand et des croix gammées.

    Le Président de la République se rendra sur place dans l'après-midi, avant une visite prévue au Mémorial de la Shoah.

    ​De nombreuses personnalités politiques ont dénoncé cet acte qui intervient le jour d'une marche contre l'antisémitisme organisée ce mardi sur l'initiative de 14 partis politiques.

    Sur Facebook, le député MoDem Sylvain Waserman, ancien maire de la commune, a qualifié ces actes antisémites d'«haineux, minables et pitoyables».

    «Les mots ne suffisent plus, même s'il est essentiel de dire notre dégoût, notre colère et notre révolte contre cet antisémitisme effroyable contre lequel nous serons tant à manifester ce soir. Je ressens beaucoup de peine ce matin, une peine profonde», a-t-il écrit.

    L'adjointe à la mairie de Strasbourg, Pernelle Richardot, a à son tour exprimé son «profond dégoût» et sa «colère».

    ​Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a, quant à lui, fait part sur Twitter de son «indignation et écœurement».

    ​Le chef de file de Débout la France, Nicolas Dupont-Aignan, a appelé le gouvernement à «éradiquer le fléau de l'antisémitisme».

    ​A l'appel du Parti socialiste, 14 partis dont La République en marche, Les Républicains, rejoints par La France insoumise, ont invité les Français à se réunir mardi partout en France, notamment place de la République à Paris, pour une marche contre l'antisémitisme. Le Rassemblement national (RN) ne sera pas présent parmi les formations politiques, ayant été mis de côté, mais rendra un hommage séparé aux victimes des actes antisémites.

    Tags:
    cimetière, antisémitisme, Christophe Castaner, Strasbourg, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik