Ecoutez Radio Sputnik
    L'Assemblée nationale (France)

    Combien coûtent par mois l'Assemblée nationale et la dette à chaque foyer français?

    © REUTERS / Charles Platiau
    France
    URL courte
    15436

    En plein débat sur les coûts de fonctionnement et d'exploitation de l'Assemblée nationale, son président Richard Ferrand a appelé dans un entretien sur RMC à ne pas chercher «de boucs émissaires» dans les institutions et à se concentrer davantage sur la gestion de la dette publique.

    Invité sur RMC, Richard Ferrand a vivement critiqué les débats actuels autour des coûts nécessaires au maintien des institutions publiques de la République, notamment celui de l'Assemblée nationale.

    «L'Assemblée Nationale, ça coûte 1,25 euros par mois par foyer fiscal. C'est là le prix de la démocratie et de l'Assemblée nationale. À côté de ça, les Français se disent une chose: "nous finançons notre modèle social à crédit depuis des années et des années". Le seul coût de la dette, c'est 110 millions d'euros par jour! Ils sont où les vrais chiffres, ils sont où les vrais problèmes?», a-t-il fustigé.

    Selon lui, le vrai problème est ailleurs: «Il faut sans doute mieux maîtriser notre dépense publique et ne pas chercher de boucs émissaires dans les institutions de la République», a-t-il souligné.

    D'ailleurs ce n'est pas la première fois que M.Ferrand se prononce à ce sujet. Fin janvier, il estimait sur RTL qu'il valait mieux se concentrer sur «la réduction de notre dette» et ne «pas aller chercher des privilèges imaginaires» chez les députés.

    «1,25 euros. Quand on parle du coût de la République, il faut parler des choses. On aime bien parler du coût de l'Élysée: 110 millions d'euros par an. Vous savez ce que c'est? C'est le coût de la dette nationale chaque jour. Le sujet sérieux, c'est la réduction de notre dette et ce n'est pas d'aller chercher des privilèges imaginaires parce qu'on a besoin de faire incarner la haine que l'on peut avoir de sa propre existence», a-t-il alors indiqué.

    Selon les données disponibles sur le site de l'institution, analysées par Le Figaro, les coûts de fonctionnement et d'exploitation de l'Assemblée s'élèvent à environ 550 millions d'euros. Cette somme comprend 7.144.000 euros d'achats de fournitures variées, ou encore 4.130.000 euros d'impôts payés par l'institution. La plus grosse dépense reste celle des charges liées à la rémunération des parlementaires, soit un total de 306.225.000 euros, dont 163.796.000 sont dévolus au «secrétariat parlementaire».

    Lire aussi:

    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Macron estime que ce n'est pas que lui qui a été sifflé le 14 juillet - vidéo
    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    Tags:
    Assemblée nationale française, Richard Ferrand, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik