France
URL courte
25532
S'abonner

Sur le chemin du retour à Paris à la suite d’un déplacement dans le cadre de l'opération arrêt du gaz B à Cambrai (Nord), la voiture de la secrétaire d'État à la Transition écologique a été flashée à 150 km/h sur l'autoroute A1, alors que la vitesse y était limitée à 110 km/h, en raison d'un pic de pollution.

La voiture de la secrétaire d'État à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, —conduite par son chauffeur- a été enregistrée jeudi à 40 km/h au-dessus de la vitesse maximale autorisée lors d'un pic de pollution, a-t-on appris auprès de son cabinet, confirmant une information d'Ouest-France.

«Il y a avait un pic de pollution et nous n'étions pas au courant. C'est une erreur de notre part. La ministre va régler l'amende dès qu'elle la recevra», a déclaré son cabinet.

«Ils ont dû rouler vite car ils étaient pris dans l'urgence de l'agenda mais ce n'est de toute façon pas une excuse», a ajouté son cabinet, assurant qu'il «redoublerait de vigilance pour que cela ne se reproduise plus».

Les réseaux sociaux n'ont tardé à tourner en dérision son «délit»:

Lors des pics de pollution atmosphérique, la préfecture peut prendre des mesures de restrictions de vitesse sur les routes.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Tags:
vitesse, Emmanuelle Wargon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik