France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
27450
S'abonner

Ce vendredi, lors d’une visite à Bordeaux, Emmanuel Macron a déclaré que le mouvement des Gilets jaunes n'était «plus compréhensible pour bon nombre de citoyens». Il a également appelé à un «retour au calme».

À la veille d'une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes, le Président de la République, en visite à Bordeaux, a annoncé que la situation n’était «plus compréhensible» pour de nombreux citoyens. 

«Le pays a besoin d'un retour au calme» parce que «la situation que nous vivons n'est plus compréhensible par nombre de nos concitoyens», a notamment déclaré Emmanuel Macron

«J'espère que les semaines qui viennent permettront de voir une décrue [car, ndlr] à la fin, c'est la négation de la démocratie», a-t-il poursuivi.  

Le Président français a également expliqué pourquoi il avait refusé la possibilité d’un recours à l’état d’urgence dans le pays.  

«On ne décide pas un état d'urgence quand on a des tensions sociales dans son pays, cela aurait été une erreur», a souligné Emmanuel Macron. 

Concernant l'interdiction de manifester, «cela n'aurait pas permis d'apaiser» les tensions, a expliqué le Président aux élus locaux réunis à Bordeaux pour le grand débat.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

«D’autres vaccins sont plus efficaces» qu’AstraZeneca: un début de revirement pour Macron?
Des policiers de plusieurs départements de France attaqués dans la nuit de samedi à dimanche
«Chasseurs de nuit», «crocodiles» et «cygne blanc»: les surprises du défilé aérien militaire à Moscou – images
Tags:
gilets jaunes, état d'urgence, mouvement, démocratie, manifestation, Emmanuel Macron, Bordeaux, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook