France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)
27450
S'abonner

Ce vendredi, lors d’une visite à Bordeaux, Emmanuel Macron a déclaré que le mouvement des Gilets jaunes n'était «plus compréhensible pour bon nombre de citoyens». Il a également appelé à un «retour au calme».

À la veille d'une nouvelle mobilisation des Gilets jaunes, le Président de la République, en visite à Bordeaux, a annoncé que la situation n’était «plus compréhensible» pour de nombreux citoyens. 

«Le pays a besoin d'un retour au calme» parce que «la situation que nous vivons n'est plus compréhensible par nombre de nos concitoyens», a notamment déclaré Emmanuel Macron

«J'espère que les semaines qui viennent permettront de voir une décrue [car, ndlr] à la fin, c'est la négation de la démocratie», a-t-il poursuivi.  

Le Président français a également expliqué pourquoi il avait refusé la possibilité d’un recours à l’état d’urgence dans le pays.  

«On ne décide pas un état d'urgence quand on a des tensions sociales dans son pays, cela aurait été une erreur», a souligné Emmanuel Macron. 

Concernant l'interdiction de manifester, «cela n'aurait pas permis d'apaiser» les tensions, a expliqué le Président aux élus locaux réunis à Bordeaux pour le grand débat.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 13 semaines de mobilisation (181)

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
gilets jaunes, état d'urgence, mouvement, démocratie, manifestation, Emmanuel Macron, Bordeaux, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook