Ecoutez Radio Sputnik
    Blocage de la prison de Condé-sur-Sarthe

    Des surveillants bloquent des prisons après l'attaque à Condé-sur-Sarthe (images)

    © AFP 2019 JEAN-FRANCOIS MONIER
    France
    URL courte
    1051

    L'attaque au couteau contre les surveillants, survenue ce mardi 5 mars à Condé-sur-Sarthe (Orne), a mis en alerte les syndicats CGT et FO, qui appellent à bloquer les prisons. Actuellement, celles de Fleury-Mérogis, de Perpignan et d'Alençon/Condé-sur-Sarthe, où deux surveillants ont été grièvement poignardés, sont bloquées par des surveillants.

    La prison d'Alençon/Condé-sur-Sarthe, où deux surveillants ont été grièvement poignardés mardi par un détenu radicalisé, est bloquée mercredi par une soixantaine d'agents du personnel pénitentiaire. Devant l'établissement, les surveillants ont mis le feu à des pneus et des palettes.

    À Fleury-Mérogis, environ 200 personnes sont également rassemblées devant la prison la plus grande d'Europe pour réclamer des mesures urgentes.

    En plus des prisons de Fleury-Mérogis dans l'Essonne et d'Alençon-Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, 16 autres établissements pénitentiaires sont bloqués ce mercredi matin, annonce BFM TV, se référant à l'administration pénitentiaire.

    Mardi matin, un détenu de 27 ans qui purgeait une peine de 30 ans, a blessé deux surveillants pénitentiaires avec un couteau en céramique, avant de se barricader avec sa compagne enceinte dans l'Unité de vie familiale (UVF) de la prison. C'est sa femme qui lui aurait fait passer le couteau. Se revendiquant de Daech*, il a affirmé qu'il ne se rendrait pas et qu'il voulait mourir en martyr. Selon des médias, il aurait déclaré avoir une ceinture d'explosifs sur lui, mais cette information n'a pas été officiellement confirmée.

    Le détenu radicalisé a été interpellé ensuite dans l'assaut du Raid au cours duquel sa compagne a été tuée.

    *Organisation interdite en Russie

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Tags:
    blocage, prison, Condé-sur-Sarthe, Fleury-Mérogis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik