Ecoutez Radio Sputnik
    Elysée

    Ruth Elkrief estime que Macron était un Président «adulé» à son élection (vidéo)

    © AFP 2019 PATRICK KOVARIK / POOL
    France
    URL courte
    21327

    Dans un entretien avec Christophe Castaner sur BFM TV, la journaliste Ruth Elkrief - qui avait encouragé personnellement le candidat Emmanuel Macron à la veille de l’élection présidentielle – a affirmé qu’il avait été un Président «adulé» avant que la crise des Gilets jaunes n’éclate. Ses propos n’ont pas tardé à faire le buzz.

    Lors d'une interview avec le ministre de l'Intérieur sur BFM TV, Ruth Elkrief a pointé du doigt l'écart existant entre l'image d'Emmanuel Macron à son élection et celle-ci depuis la crise des Gilets jaunes.

    «Macron était un Président adulé, et puis tout à coup à partir d'une augmentation d'une taxe sur le carburant, on se retrouve avec un pays presque à feu et à sang, avec des images terribles qui circulent dans le monde entier», a-t-elle fustigé.

    Les réseaux sociaux ont toutefois mis en cause la sincérité de ses allégations:

    Début mars, le tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud Radio a constaté que «l'effet Grand débat» s'essoufflait et que la cote de popularité du Président de la République reculait en mars de trois points, à 31%.

    Bien que le chef de l'État continue sa remontée auprès de ses électeurs du premier tour de la présidentielle (+9 points, à 72%), il baisse nettement aux yeux des personnes de plus de 65 ans (30%, —12) et des retraités (30%, —13). Il a perdu également tous les points gagnés auprès des sympathisants Les Républicains (30%, —17).

    Lire aussi:

    Un «CRS» faisant la fête avec les Gilets jaunes: une révélation inattendue des policiers
    L’avocat de Christian Quesada dégaine une information choc sur la sexualité de son client
    La Voix du Nord enfonce le clou sur son refus de publier une interview de Macron
    Tags:
    gilets jaunes, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik