Ecoutez Radio Sputnik
    Acte 18: les Gilets jaunes défilent à Paris, le 16 mars 2019

    Suite aux violences, Rodrigues se demande si elles ne servent pas l’exécutif

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    32750

    Après les violences qui ont émaillé samedi l’acte 18 des Gilets jaunes à Paris, la figure du mouvement Jérôme Rodrigues s’est interrogé sur l’action de l’exécutif et notamment sur celle du ministère de l'Intérieur face aux casseurs.

    Le Gilet jaune Jérôme Rodrigues s'est interrogé sur l'antenne de CNews sur les démarches du gouvernement, et notamment sur celles du ministère de l'Intérieur, face aux casseurs qui ont émaillé de violences l'acte 18.

    La figure du mouvement, gravement blessé à un œil lors de l'acte 11, a affirmé que Christophe Castaner avait récemment «fait une interview en dénonçant et en montrant du doigt certains casseurs».

    «Et qu'il n'est pas capable de les arrêter aujourd'hui, donc on se demande "À quoi il sert, et si au pire les casseurs ne le servent pas lui-même pour pouvoir discréditer à chaque fois plus le mouvement?"», a-t-il indiqué.

    «Que fait la police, que fait Castaner pour pouvoir éviter ces fauteurs de troubles, pour pouvoir mettre la plus belle avenue du monde dans cet état-là?», a renchéri le Gilet jaune.

    Tout au long de la journée, les scènes de violences se sont succédées sur le haut des Champs-Élysées où plusieurs commerces et restaurants, dont le célèbre Fouquet's, ont été incendiés, vandalisés ou pillés.

    Au total, 32.300 personnes se sont mobilisées dans toute la France, dont 10.000 à Paris, selon l'Intérieur, mais 230.766 selon le décompte des Gilets jaunes posté sur Facebook. Dans la soirée, le bilan des interpellations est monté à 237 personnes dont 144 se trouvaient en garde à vue à 21h00.

    Lire aussi:

    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Tags:
    gilets jaunes, hooligans, violences, Jérôme Rodrigues, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik