France
URL courte
31938
S'abonner

Avancée par Emmanuel Macron, l’idée de créer une armée européenne est soutenue par une majorité des Français, bien qu’ils se montrent plutôt sceptiques quant à la faisabilité du projet.

L’idée de mettre en place une armée européenne suscite l’approbation de plus de 60% des Français, révèle un sondage Odoxa publié dans Le Parisien.

Selon l’enquête réalisée pour l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), 62% des 1.004 personnes interrogées se sont déclarées favorables à la création d’une «armée commune aux États membres de l’Union européenne". Dans le même temps, 75% des sondés se prononcent pour «une politique de sécurité et de défense commune des États membres de l’UE».

L’idée d’une armée européenne attire surtout les sympathisants du Parti socialiste, des Républicains et de La République en Marche (plus de 70%). En revanche, les sympathisants de La France Insoumise y sont hostiles, à 60%.

Pourtant, les Français se montrent plutôt pessimistes quant à la faisabilité du projet: ainsi, 60% d’entre eux estiment que cela n’arrivera pas dans les 10 à 15 prochaines années.

Dans sa récente Tribune aux citoyens de l’Union, Emmanuel Macron a proposé la création d’une armée européenne qui aura pour vocation de protéger l’UE face à «des puissances autoritaires qui réémergent et se réarment aux confins de l’Europe».

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Tags:
sondage, régime autoritaire, armée européenne, Parti socialiste français (PS), Les Républicains (LR), La République en Marche! (LREM), La France insoumise (LFI), Union européenne (UE), IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques), Emmanuel Macron, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook