France
URL courte
5110
S'abonner

Après le séisme de magnitude 5 qui a touché le 20 mars dernier plusieurs départements de la Nouvelle-Aquitaine, une nouvelle secousse, d’intensité plus faible, à savoir de magnitude 3,6, a frappé ce samedi la même région.

Un tremblement de terre de magnitude 3,6 a frappé ce samedi matin la Nouvelle-Aquitaine, deuxième secousse enregistrée dans cette région depuis ces deux dernières semaines.

Le séisme a été enregistré à 6h44 à la limite de la Charente et de la Charente-Maritime. Son épicentre se trouve au sud de Barbezieux et à 21 kilomètres au sud-est de Jonzac (Charente-Maritime) et se situe à 12 kilomètres de profondeur.

Selon des témoignages sur les réseaux sociaux, ce tremblement de terre, considéré par les spécialistes comme «asismique», n'a causé ni de victimes ni de dégâts.

Plusieurs départements de Nouvelle-Aquitaine ont été frappés le 20 mars par un tremblement de terre de magnitude 5, son épicentre se trouvant à 56 kilomètres au nord de la ville de Bordeaux et à six kilomètres de profondeur. Les secousses ont ainsi été ressenties vers 11h en Gironde, en Charente et en Charente-Maritime, selon le quotidien Sud-Ouest. Le tremblement de terre n'a pas fait de victimes ni de dégâts.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
séisme, Aquitaine, Charente, Charente-Maritime, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook