France
URL courte
24614
S'abonner

«La seule issue qui vaille, c'est de rendre de l'argent aux Français. Il faut une libération fiscale des classes moyennes», a déclaré Laurent Wauquiez dans une interview au JDD en expliquant les mesures qu’il juge nécessaires pour mettre un terme à la crise des Gilets jaunes.

À l'issue du Grand débat national, le chef des Républicains (LR) a parlé au JDD de sa vision de la résolution de la crise.

«La seule issue qui vaille, c'est de rendre de l'argent aux Français. Il faut une libération fiscale des classes moyennes», a déclaré M.Wauquiez.

Le patron de la droite a en outre précisé les mesures à adopter en soulignant que «pour les classes moyennes, les retraités comme les entreprises, il n'y a qu'une seule réponse à cette crise: baisser les impôts, baisser les impôts, baisser les impôts».

«Les priorités sont claires: la baisse de la fiscalité, la compétitivité et la revalorisation du travail. Point», a-t-il affirmé.

Dans le même temps, «Les Républicains refuseront toute création d'impôt supplémentaire à la sortie du débat», y compris «sur les prétendus riches» puisqu'«en France, quand on prétend taxer les riches, on finit toujours par taxer les classes moyennes».

Laurent Wauquiez défend ainsi un «plan à 20 milliards d'euros» pour lequel Les Républicains ont «mis sur la table un programme de 20 milliards d'économies sur la dépense publique».

Pour réaliser ce projet, l'homme politique propose de baisser de 10% l'impôt sur le revenu pour tous et augmenter de 50% les abattements sur les successions et les donations.

Qui plus est, il a évoqué «une allocation sociale unique, plafonnée à 75% du Smic, pour s'assurer que celui qui reprend un travail y gagne», ainsi qu'«une revalorisation des pensions au niveau de l'inflation».

Avant d'apporter ses propres conclusions: «tirons enfin les leçons de la crise des Gilets jaunes. Le Président n'a pas annulé les augmentations de la taxe sur les carburants. La hausse de 2018 est toujours en vigueur. Il faut la supprimer».

Quant à la reforme des retraites, M.Wauquiez est d'avis que «la réflexion sur l'âge est indispensable, mais cela ne peut se faire qu'à condition de supprimer enfin les régimes spéciaux et de mettre à égalité public et privé».

Ses déclarations ont été largement discutées sur les réseaux sociaux.

Ainsi, certains utilisateurs de Twitter ont salué le discours de Laurent Wauquiez.

Tandis que d'autres se sont montrés plutôt sceptiques à ses propositions.

Lire aussi:

Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Troisième confinement: «La France est le pays des révolutions» et «on est à la limite», lance Philippot
Tags:
gilets jaunes, économie, politique, Laurent Wauquiez, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook