Ecoutez Radio Sputnik
    «La Chêneraie» à Lherm

    Les repas d’un Ehpad en France ont bien conduit à la mort de cinq pensionnaires

    © AFP 2019 ERIC CABANIS
    France
    URL courte
    6019
    S'abonner

    Le parquet de Toulouse a établi l'origine des cinq décès survenus fins mars à l’Ehpad de Lherm. Selon le procureur, la cause de la mort se trouve bien dans les repas servis.

    L'hypothèse de l'intoxication alimentaire comme cause de la mort de cinq personnes fin mars dans un Ehpad de Lherm, en Haute-Garonne, «semble désormais confirmée», a annoncé le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, dans un communiqué relayé le vendredi 19 avril par des médias.

    Selon lui, l'hypothèse de l'intoxication alimentaire est confirmée «par les premières conclusions des investigations et les résultats des analyses biologiques réalisées sur les repas servis au sein de l'établissement».

    «Le 17 avril, le parquet de Toulouse a requis l'ouverture d'une information judiciaire contre des personnes non dénommées pour homicides involontaires aggravés, blessures involontaires aggravées, mise en danger d'autrui et mise sur le marché de denrée préjudiciable à la santé humaine», est-il précisé dans le communiqué.

    Cinq personnes sont décédées fin mars dans une maison de retraite en Haute-Garonne. La préfecture de la région a confirmé dans un communiqué que des résidents de cet établissement «auraient été victimes d'une intoxication alimentaire dans la soirée du 31 mars après le dîner».
    Au total, 26 personnes sont devenues victimes de cette intoxication alimentaire.

    Tags:
    alimentation, intoxication, maison de retraite, Haute-Garonne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik