France
URL courte
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)
3442
S'abonner

À Toulouse, les Gilets jaunes ont décidé samedi 20 avril de rendre hommage à Julian Assange en faisant participer à leur manifestation... la statue en bronze de Jeanne d'Arc dont le visage a été couvert d'un masque à l'effigie du fondateur de WikiLeaks.

Avec un gilet fluorescent au bout de sa lance et un masque de Julian Assange sur son visage, la statue de Jeanne d'Arc s'est présentée samedi 20 avril sous un nouveau jour en marge de l'acte 23 des Gilets jaunes à Toulouse.

Fait intéressant: après une restauration complète, la statue équestre de Jeanne d'Arc a été réinstallée sur son piédestal sur la place du même nom, le 11 avril 2019, a annoncé la mairie de Toulouse.

Et c'est le 11 avril que le fondateur de WikiLeaks a été arrêté après avoir passé près de sept ans dans l'ambassade d'Équateur à Londres. Nombreux ont été les Gilets jaunes qui lui ont rendu hommage.

L'Équateur a privé Julian Assange de son droit d'asile diplomatique. La police britannique a annoncé pour sa part qu'il avait été arrêté conformément à un mandat délivré en 2012 pour non comparution au tribunal.

Julian Assange est recherché par la justice de plusieurs pays. Il risque d'être extradé vers les États-Unis où il fait objet de poursuites judiciaires. Il est en effet accusé d'avoir publié en 2010 de nombreux documents américains classifiés concernant les guerres en Irak et en Afghanistan.

Dossier:
Mouvement des Gilets jaunes après 22 semaines de mobilisation (133)

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Tags:
tribunal, mandat d'arrêt, guerre, documents, restauration, statue, gilets jaunes, WikiLeaks, Jeanne d'Arc, Julian Assange, Afghanistan, Irak, États-Unis, Londres, Equateur, Toulouse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook