France
URL courte
5719
S'abonner

À Saint-Étienne, les églises ont été priées de fermer leurs portes en dehors des célébrations et des confessions pendant les prochaines semaines afin d’éviter des intrusions de migrants.

Le Père Jacques Brun a conseillé de tenir les églises des paroisses de Saint-Étienne et Saint-Benoît fermées en dehors des offices durant les prochaines semaines, a relaté le quotidien Le Progrès.

«Une décision qui n'a pas été prise de gaieté de cœur», a indiqué le prêtre au média.

Ce conseil a été donné à la suite de divers signalements, dont un émane du vicaire général, Bruno Cornier.

La raison de cette précaution est liée à la présence de migrants sans-abris qui avaient occupé illégalement la Bourse du travail puis l'université sur le campus Tréfilerie et qui ont été délogés par les forces de l'ordre les 11 et 15 avril.

Selon le journal, la décision du clergé de tenir les portes des églises fermées a été précédée de deux incidents (l'un à l'église de la Nativité et l'autre à la Grande église). Mais rien ne prouve que ces deux incidents aient été causés par les migrants pris en charge par un collectif qui s'occupe des migrants et regroupe citoyens, citoyennes, membres d'associations et syndiqués stéphanois.

Lire aussi:

Navalny: le chevalier blanc des Occidentaux rattrapé par ses propos xénophobes
La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Ces départements français sous «surveillance renforcée»
Tags:
prêtre, église, incident, migrants, Saint-Étienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook