Ecoutez Radio Sputnik
    Maladie

    Les CRS devant escorter Marlène Schiappa et Laurent Nuñez feraient massivement défection

    © CC0 / Pixabay/ rawpixel
    France
    URL courte
    291751
    S'abonner

    À Tours, ce 25 avril, les secrétaires d’État Marlène Schiappa et Laurent Nuñez inaugurent un dispositif d'accueil pour les femmes victimes de violences. Néanmoins, selon un journaliste de Ouest-France, une majorité des CRS devant les protéger lors du déplacement seraient en arrêt maladie.

    Alors que la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, ainsi que le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur Laurent Nuñez, sont à Tours ce jeudi 25 avril pour l'inauguration d'une structure d'accueil de femmes victimes de violences, un message est apparu sur Twitter concernant le dispositif assurant la protection des politiciens.

    Selon le journaliste de Ouest-France Jean-François Martin, «il y aurait une cascade d'arrêts maladie chez les CRS qui devaient assurer le déplacement de Marlène Schiappa et Laurent Nuñez à Tours».

    «Selon nos informations, le déplacement de Laurent Nuñez et Marlène Schiappa à Tours risque d'être sacrément perturbé. 48 des 61 CRS de la CRS 51 qui devaient assurer la sécurité des secrétaires d'État seraient en arrêt maladie».

    La secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa sera à Tours (Indre-et-Loire) le 25 avril: tout d'abord au centre LGBT de Touraine puis à l'inauguration de l'Espace d'accueil et d'orientation de femmes victimes de violences. Lors de cette visite ministérielle, elle sera accompagnée par Laurent Nuñez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur.

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Incident en coulisses de Miss France: une candidate évacuée de la scène en larmes
    Tags:
    police, Marlène Schiappa, Laurent Nuñez, Tours, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik