France
URL courte
17253
S'abonner

Alors qu’elle était hospitalisée au service de médecine interne de l’hôpital Tenon (10e), une patiente a filmé, le 15 avril dernier, des souris qui couraient dans sa chambre. L’AP-HP assure avoir mis en place plusieurs actions pour éradiquer les rongeurs.

Une patiente de l'hôpital Tenon dans le 10e arrondissement de Paris a filmé le 15 avril plusieurs souris se faufiler sous son lit d'hôpital, comme on peut le voir sur sa page Facebook.

«La veille, j'avais déjà entendu des bruits suspects. […] Mais là, elles étaient trois à se balader tranquillement dans la chambre. J'étais horrifiée: j'ai une phobie des souris», a confié la jeune femme au Parisien. «J'ai fait cette vidéo pour que les choses bougent, souligne-t-elle. Une telle situation est scandaleuse en 2019, en France, dans un hôpital qui doit être irréprochable sur le plan de l'hygiène.»

La patiente s'est par la suite adressée au personnel soignant en vue de faire part de son indignation. Ses interlocuteurs ont admis «qu'il y avait énormément de souris à l'hôpital» et qu'ils faisaient remonter l'information régulièrement à la direction «sans résultat».

Un syndicaliste de l'établissement, cité par le journal, a confirmé ces informations: «Ce n'est pas nouveau et cela concerne tout l'hôpital: c'est un problème récurrent depuis la construction d'un bâtiment neuf en 2013. Il y a eu plusieurs alertes en comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) mais on n'arrive pas à les éradiquer».

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris a assuré que la direction de l'hôpital Tenon ne restait pas les bras croisés. «Elle fait appel à une société extérieure qui assure un suivi précis, tous les trois mois, à tous les étages des bâtiments et intervient en temps réel en cas de signalement ou de constatation de nuisibles par les équipes hospitalières. […] Des consignes à respecter pour les personnels sont affichées pour rappel, notamment au sein des offices alimentaires afin d'éviter la survenue de nuisibles. Le personnel est également encouragé à signaler leur présence.» 

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
hôpital, souris, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook