France
URL courte
3426
S'abonner

Les salariés de la Fnac de Metz se sont rendus compte que la direction du magasin les avait espionnés à leur insu depuis six ans à l’aide de caméras de vidéosurveillance. Les employés ont déjà déposé une plainte pour «atteinte à la vie privée».

Les employés de la Fnac de Metz (Moselle) ont découvert qu'ils étaient espionnés depuis des années par la direction du magasin grâce à des caméras de vidéosurveillance, relate Le Républicain Lorrain.

«J'ai découvert que cette caméra filmait en continue les entrées et les sorties du local des représentants du personnel», a indiqué Christelle Schaeffer, déléguée CFDT de la Fnac de Metz, sur RTL. «Depuis des années on nous avait pourtant dit que cette caméra permettait de s'assurer qu'il n'y avait pas d'intrusions dans les locaux au moment de la fermeture du magasin.»

Selon elle, les caméras filmaient en continu les allers et venues des salariés, même dans les toilettes. «On entre dans votre vie privée, on épie vos gestes. Pour moi ce qui s'est passé est très grave. J'estime qu'il n'y a plus du tout de confiance», a fustigé la déléguée.

Ainsi, conclut le journal, les dirigeants locaux de la Fnac ont pu surveiller leurs salariés pendant six ans, et connaître par conséquent l'identité de ceux qui s’adressaient aux syndicats.

Une plainte a déjà été déposée par les représentants du personnel pour atteinte à la vie privée.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook