Ecoutez Radio Sputnik
    Un requin, image d'illustration

    Après la mort d’un surfeur, un requin-bouledogue de 2,3 mètres prélevé à La Réunion

    CC0
    France
    URL courte
    9411

    Dans la nuit du 10 au 11 mai, un requin-bouledogue a été prélevé au large de La Réunion, selon une chaîne locale. L’opération de capture a été autorisée après une attaque mortelle contre un surfeur qui s’est produite le 9 mai dans la même zone.

    Un requin-bouledogue de 2,3 mètres a été attrapé dans la nuit du 10 au 11 mai au large de la commune de Saint-Leu de La Réunion, informe la chaîne Réunion la 1ère.

    Le dispositif d'alerte de capture a été mis en place le 10 mai au lendemain de l'attaque meurtrière d'un requin qui a coûté la vie à un surfeur de 28 ans, Kim Mahbouli. Le prélèvement de requins sera autorisé pendant 72 heures dans une zone ciblée ou des palangres ont été redéployées ce samedi 11 mai matin.

    Kim Mahbouli est décédé le 9 mai des suites d'une attaque d'un squale qui lui a arraché une jambe. Une enquête a été ouverte afin d'établir les circonstances de ce drame.

    Selon Réunion la 1ère, se référant au Centre de ressource et d'Appui pour la réduction du risque requin, le lieu de l'attaque est situé dans la zone couverte par le tout nouveau dispositif de détection, le sonar Seapix, installé à la fin du mois d'avril, qui n'était toutefois pas activé le jour de l'attaque.

    Il s'agit de la 24e attaque de requin sur l'île française depuis le début de «la crise des requins», observée depuis 2011, et la 11e mortelle.

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    surfeur, attaque, requins, La Réunion
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik