France
URL courte
18336
S'abonner

Un sit-in pacifique, ayant pour objet de dénoncer la politique d'asile du gouvernement ainsi que le rôle qu'y jouent les aéroports de la capitale française, s'est tenu le 19 mai dans le Terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle et a réuni plusieurs centaines de sans-papiers.

Des centaines de sans-papiers ont occupé dans l'après-midi du dimanche 19 mai une partie du Terminal 2 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, dans une action pacifique qui a pour but de protester contre les expulsions et le traitement de leurs pareils.

​Comme ils l’ont indiqué dans leur communiqué publié sur la page La Chapelle Debout, ils souhaitent parler au PDG d'Air France et au Premier ministre Édouard Philippe.

«Ce n'est pas par hasard que nous nous retrouvons dans ce lieu. Ce n'est pas une contestation symbolique. Ce lieu est la base arrière et l'avant-poste de la guerre contre les sans-papiers et tou.tes les étranger.eres illégalisé.es.», est-il indiqué.

Selon cette même source, l’action a débuté vers 13h00 et a réuni environ 500 personnes issues de 40 foyers d’Île-de-France, lesquelles se sont rassemblées avant de gagner l’aéroport.

Dans une mise à jour faite à 14h30, ils ont indiqué qu’une délégation des Gilets noirs (de migrants à la rue) partait à la rencontre des responsables d’Air France.

Lire aussi:

«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Tags:
sans-papiers, Roissy-Charles-de-Gaulle (aéroport), Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook