France
URL courte
6292
S'abonner

Ayant obtenu une exonération fiscale pour construire un nouveau centre de distribution en France, le géant américain va devoir payer au final trois millions d’euros de taxe pour l’installation de cette plate-forme, selon Le Parisien. Le média indique que le groupe a fait une erreur lors du dépôt du permis de construire.

Une petite erreur administrative va coûter trois millions d'euros au géant du commerce en ligne Amazon, écrit lundi 20 mai Le Parisien.

Selon le média, la société américaine, qui avait obtenu une exonération de la taxe d'aménagement par les autorités de la ville de Brétigny-sur-Orge, où Amazon construit son sixième centre de distribution, n'a pas bien rempli le formulaire lors du dépôt du permis de construire.

Comme l'explique au Parisien Sylvain Tanguy, président du conseil d'administration de l'entreprise Air 217, «le groupe doit préciser de quel type de locaux il s'agit». Air 217 est une société publique locale chargée de redynamiser l'ancienne base où Amazon installe sa plate-forme logistique de 142.000 mètres carrés.

Contacté par Le Parisien, le groupe assure « s'acquitter des taxes locales partout où il s'installe », sans donner plus de détails sur ce dossier en particulier. La préfecture n'a pas commenté ces informations.

Lire aussi:

Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Appelés pour des cris et des insultes provenant d’un appartement, les policiers découvrent une drôle de situation
Tags:
taxes, Amazon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook