France
URL courte
Elections européennes 2019 (32)
7511413
S'abonner

Après la publication des sondages donnant son parti en tête des européennes en France, devançant ainsi La République en Marche d'Emmanuel Macron, Marine Le Pen a estimé que ce dernier devait «dissoudre l'Assemblée nationale».

Marine Le Pen, réagissant aux résultats de sondages réalisés à la sortie des urnes et anonçant le RN en tête des élections européennes en France, a déclaré que le Président français n'avait «d'autre choix que de dissoudre l'Assemblée nationale».

«Compte-tenu du désaveu démocratique que le pouvoir subit ce soir, il appartiendra au Président de la République d'en tirer les conséquences, lui qui a mis son crédit présidentiel dans ce scrutin en en faisant un référendum sur sa politique, et même sur sa personne», a exposé Marine Le Pen.

D'après elle, Emmanuel Macron n'a «d'autre choix au minimum que de dissoudre l'Assemblée nationale en faisant le choix d'un mode de scrutin plus démocratique et enfin représentatif de l'opinion réelle du pays».

Ensuite, Marine Le Pen a salué cette victoire de son parti en France, la considérant comme la «victoire du peuple qui avec fierté et dignité a repris le pouvoir».

En guise de conclusion, la présidente du RN a indiqué que ces résultats provisoires des élections marquaient la naissance d'«un grand mouvement pour l'alternance». Ensuite, elle a invité tous les «patriotes» à rejoindre le Rassemblement national.

Auparavant, commentant ces premiers chiffres, l'Élysée avait évoqué une «forme de déception» quant au score du Rassemblement national, précise l'AFP.

Le Rassemblement national arrive en tête des élections européennes, avec 23% à 24,2% des voix, devant La République en Marche, 21,9% à 22,5%, selon les estimations de quatre instituts dimanche.

Dossier:
Elections européennes 2019 (32)

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24h depuis des mois
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
élections, Rassemblement national (RN), Emmanuel Macron, Marine Le Pen, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook