Ecoutez Radio Sputnik
    Marlène Schiappa

    Une vidéo de la «violence inouïe» à l’encontre de Marlène Schiappa publiée

    © AFP 2019 KENZO TRIBOUILLARD
    France
    URL courte
    5813212
    S'abonner

    Tirée d’une transmission live, une vidéo des faits qui se sont déroulés dans la nuit du 26 au 27 mai devant le domicile de Marlène Schiappa au Mans circule sur les réseaux sociaux et YouTube le lendemain de ses révélations à ce sujet. Une quarantaine de Gilets jaunes sont présents.

    La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, a  fait état sur sa page Facebook des événements que sa famille a vécus dans la nuit du 26 au 27 mai. D’après la politicienne, une «quarantaine de Gilets jaunes furieux» ont alors débarqué devant son domicile au Mans, dans la Sarthe, en hurlant «des slogans agressifs» et «des menaces de mort», accompagnant le tout par des jets de pétards. Une vidéo des faits a été publiée.

    L'enregistrement, tiré d'une transmission live, montre un groupe d'hommes et de femmes rassemblés devant le domicile de la secrétaire d'État chantonner «On est là» et «Anticapitaliste». De plus, le bruit d'un vuvuzela et de pétards est audible. Au bout d'un moment, l'époux de Marlène Schiappa fait son apparition devant l'entrée de la maison.

    Les avocats de la femme politique, Mes Julia Minkowski et Balthazar Levy, ont par la suite indiqué que Marlène Schiappa poursuivra en justice toute publication d'images permettant d'identifier son domicile.

    Sur Twitter, cette vidéo a provoqué deux réactions absolument opposées: tandis que les uns y ont vu la preuve des faits décrits par la politicienne, d'autres ont jugé que sa version des faits était exagérée.

    Plus tard, à l'antenne de RMC, Marlène Schiappa a évoqué, en revenant sur ces mêmes faits, des «menaces extrêmement violentes, d'une violence inouïe», telle la phrase «Schiappa on est venus te crever», «c'est ton dernier jour».

    Tags:
    vidéo, agression, Marlène Schiappa, Sarthe, le Mans, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik