Ecoutez Radio Sputnik
    Antananarivo, Madagascar

    Emmanuel Macron va-t-il décider de céder à Madagascar les îles Éparses?

    CC BY 2.0 / Rod Waddington / Antananarivo, Madagascar
    France
    URL courte
    381040

    La promesse d’Emmanuel Macron de régler la situation des îles Éparses d’ici 2020, revendiquées par Madagascar, a suscité la polémique. Le président du mouvement Objectif France et le mouvement République souveraine dénoncent, notamment, l’éventuelle remise des îles, en appelant à la préservation de la souveraineté et du patrimoine français.

    Emmanuel Macron a consenti avec le Président de Madagascar Andry Rajoelina, reçu à l'Élysée le 29 mai, à aborder le sujet de la remise des îles Éparses, situées dans le canal du Mozambique, à Madagascar qui prétend avoir le droit à ces îles.

    Dans sa lettre adressée au Président français et postée sur Facebook, M.Rajoelina appelle Emmanuel Macron à «réparer l'erreur de l'Histoire» et demande «la restitution des îles Éparses».

    Selon la déclaration de M.Macron, «un travail conjoint, totalement partenarial» sera lancé pour «bâtir une solution commune». Le Président français a promis que «pour les célébrations du 20 juin de l'année prochaine [le 60e anniversaire de l'indépendance de Madagascar, ndlr], cette solution soit trouvée».

    Cette annonce a engendré la polémique autour de cette question. Certains qualifient un éventuel rattachement des îles Éparses à la Grande Île de «haute trahison» de la part du chef de l'État, notamment, dans une lettre ouverte sur le site Internet du mouvement République souveraine.

    La publication se réfère à l'article 5 de la Constitution, selon lequel le Président de la République est «le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités».

    Le président du mouvement Objectif France, Rafik Smati, a publié une vidéo sur Twitter, parlant d'un «joyau» du patrimoine français et indiquant que les atolls appartenaient à la France depuis 1722. En cas de cession, le pays pourrait perdre des sites stratégiques, une superficie maritime de 640.000 km2, alors que la France a la deuxième plus grande surface maritime au monde, ainsi que ses ressources exploitables. C'est pourquoi il a lancé un appel à la «mobilisation générale» du fait que «la France ne se brade pas».

    ​Ce différend entre la Grande Île et la France dure depuis les années 70. Lorsque la République de Madagascar est devenue indépendante, elle s'est mise à revendiquer les îles en se référant au fait historique que ces territoires avaient été rattachés administrativement à Madagascar lorsque l'île est devenue une colonie française en 1896.

    Lire aussi:

    Le drone US abattu par l'Iran a effectivement violé sa frontière, selon la Défense russe
    La Russie et la Tunisie mettent le cap sur un ambitieux programme spatial commun (photos)
    Deux Eurofighter de l'armée allemande entrent en collision, un pilote tué (vidéos)
    Tags:
    polémique, territoire, rattachement, indépendance, Emmanuel Macron, Andry Rajoelina, îles Éparses, Madagascar, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik