Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner promet «naturellement» l'asile à une mannequin iranienne SDF en France

    © AFP 2019 Thomas SAMSON
    France
    URL courte
    18230
    S'abonner

    Menacée d’emprisonnement et de coups de fouet en Iran pour ses photos dénudées, la mannequin iranienne Negzzia demande l’asile en France afin de réaliser son rêve: exercer son métier à Paris. Le ministre de l’Intérieur lui promet le fameux sésame.

    Après la publication fin mai dans Le Parisien de l'histoire de la mannequin iranienne Negzzia, devenue SDF en France, le ministre de l'Intérieur a annoncé le 2 juin sur Twitter que sa demande d'asile a été acceptée.

    «L'asile lui sera naturellement proposé. L'Ofpra me l'a confirmé», a indiqué le locataire de la place Beauvau, en ajoutant que les services de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides sont en contact avec la jeune femme et que son dossier est examiné avec «l'attention bienveillante due à sa situation».

    La réaction de la mannequin n'a pas tardé à venir sur son compte Instagram, où la jeune femme a exprimé ses remerciements au ministre:

    «Monsieur le ministre, je tiens à vous remercier du fond du cœur pour votre soutien. Votre message m'a beaucoup émue. La France est un pays merveilleux que j'aime et, comme tous les artistes iraniens, je m'en sens tellement proche. C'est un immense bonheur de pouvoir enfin regarder l'avenir avec plus de sérénité. Merci encore, je ferai honneur à cette main que votre pays me tend. Vive la France!», a-t-elle écrit.

    Menacée d'emprisonnement et de coups de fouet dans son pays pour avoir posé nue, Negzzia est arrivée en France au mois d'octobre 2018 pour fuir la Ghast e Ershad (ou «police de la vertu» en persan), indique Le Parisien. La jeune femme a déposé une demande d'asile en novembre dernier auprès de l'Ofpra, mais n'a toujours pas eu de réponse.

    En attendant, elle vit difficilement dans les rues de la capitale française, après avoir épuisé ses économies. Un avocat qui a pris connaissance de sa situation l'aide dans ses démarches administratives.

    Tags:
    asile, demande d'asile, mannequins, Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), Christophe Castaner, Iran, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik