France
URL courte
14217
S'abonner

En vue d’attirer davantage de recrues dans le 93, l’armée française inaugure un nouveau centre d’information et de recrutement (Cirfa) au Franc-Moisin à Saint-Denis. Seuls 130 contrats ont été signés dans ce département en 2018.

Le centre de recrutement de l’armée pour la Seine-Saint-Denis s’installe désormais au Franc-Moisin à Saint-Denis, au 3 bis, rue Danielle-Casanova. Compte tenu du potentiel de la jeunesse du 93, l’armée envisage ainsi de recruter à l’avenir davantage dans ce département.

L’armée de Terre a notamment pour objectif de recruter 15.000 soldats par an, âgés de 17 à 30 ans. 75 % des soldats sont des contractuels avec une durée moyenne de contrat de six années.

«La Seine-Saint-Denis est un département emblématique, dans le cadre du plan égalité des chances, et un vivier très intéressant qui reste à conquérir», insiste le lieutenant-colonel Olivier Destefanis dans un entretien au Parisien.

Selon lui, l’armée reste le premier recruteur des 17-30 ans pour le premier emploi. Les contrats proposés sont de deux, trois, cinq et dix ans. Un jeune engagé, logé et nourri, perçoit 1.360 euros.

Seuls 130 contrats ont été signés en 2018 en Seine-Saint-Denis. Or, l’an dernier 341 contrats ont été signés à Paris, 317 en Seine-et-Marne, 229 dans les Hauts-de-Seine, 161 dans les Yvelines, 154 dans le Val-d’Oise et 149 en Essonne.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
recrutement, armée, Seine-Saint-Denis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook