Ecoutez Radio Sputnik
    Une école

    Un surveillant d’un collège à Saint-Maur viré après un appel à «foutre le feu aux mosquées»

    CC0 / StockSnap
    France
    URL courte
    131219
    S'abonner

    Des propos qualifiés de «racistes» publiés sur son Facebook et exhumés par des collégiens ont coûté son poste à un surveillant de l’institution privée Jeanne-d’Arc à Saint-Maur, écrit Le Parisien.

    La direction du collège privé Jeanne-d’Arc à Saint-Maur a dû mettre à pied un surveillant, dont le nom n’est pas révélé, pour des propos jugés racistes qui ont été publiés sur sa page Facebook.

    Selon Le Parisien, l’homme qui ne travaillait dans l’établissement que depuis un mois a suscité la curiosité des élevés par son comportement «autoritaire». Voulant en savoir plus sur le surveillant, ils ont exhumé de son profil un commentaire dans lequel il appelle à «foutre le feu aux mosquées» pour «rendre service à tout le monde».

    La direction a justifié le licenciement de l’employé par le fait que c’était «une personne aux antipodes» des valeurs de l’établissement qui accueille des élèves de confession catholique mais aussi judaïque et musulmane.

    Tags:
    enfants, collège
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik