France
URL courte
4310
S'abonner

Le 11 juin, un homme s’opposant à un refus de remboursement s’est couvert d’essence et a menacé de s’immoler par le feu dans un bureau de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) à Évreux. Il a été arrêté et placé en garde à vue.

Dans l’Eure, mardi 11 juin, un homme de 59 ans muni d’un bidon de carburant s’est introduit dans un bureau de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), qui se situe place Saint Taurin à Évreux, rapporte La Dépêche d’Évreux.

Selon le média, l’homme s’y est rendu afin de protester contre un refus de remboursement.

L’assuré a menacé de s’immoler dans la pièce après avoir arrosé le bureau et s’être aspergé avec de l’essence.

Les pompiers, venus en urgence, ont évacué les personnes qui se trouvaient dans le bâtiment. Par mesure de sécurité, les portes de la CPAM ont été fermées pour le reste de la journée.

L‘homme a été arrêté et placé en garde à vue.

Le directeur-adjoint de la CPAM Frédérique Brance, «très touché» par la situation de l’assuré, a promis de régler le problème de remboursement «dans les plus brefs délais».

Lire aussi:

Macron: quand «votre famille parle l'arabe, c'est une chance pour la France»
Caricatures de Mahomet: Daech «prépare des attentats en Europe à Noël», selon un ex-agent du MI6
L’hiver arrive: la France est-elle dans une situation «prérévolutionnaire»?
Une «méga-catastrophe» menace les États-Unis, selon des experts
Tags:
maladies, assurance, Évreux, Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), feu, essence, remboursement, refus, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook