Ecoutez Radio Sputnik
    Nathalie Loiseau

    Les polémiques au Parlement européen ont coupé court aux ambitions de Nathalie Loiseau, qui renonce

    © AFP 2019 CHRISTOPHE ARCHAMBAULT
    France
    URL courte
    23571

    Après qu’une partie de ses dires, au sujet de responsables européens, ont été rendus publics la semaine dernière suite à une fuite, la chef de file des eurodéputés macronistes, Nathalie Loiseau, a renoncé à briguer la présidence du groupe politique qui doit réunir les forces politiques centristes au Parlement européen, écrit l'AFP.

    Nathalie Loiseau, qui a mené aux élections européennes la liste pro-Macron, a dû renoncer à l’idée de se présenter à la présidence du groupe politique centriste Renew Europe au Parlement européen.

    Cette décision a été prise après que Mme Loiseau a fait face à des résistances de la part d'autres délégations du groupe qui n’ont pas apprécié ses propos tenus lors d'un «off» avec des journalistes à Bruxelles mais qui ont fait l’objet d’une fuite.

    Ses critiques envers le candidat du Parti populaire européen à la présidence de la Commission, Manfred Weber, qualifié d'«ectoplasme», ainsi qu’envers des membres de l'ALDE, ont été rapportées d’abord dans le quotidien belge Le Soir, puis dans plusieurs autres journaux, suscitant une controverse.

    Un membre de l’équipe de Mme Loiseau a expliqué à l’AFP qu'elle «a fait un choix en responsabilité pour s'assurer que la délégation Renaissance aura les postes qui permettront d'avoir la plus grande influence».

    Lire aussi:

    L’Onu dit détenir des preuves de l’implication du prince héritier saoudien dans le meurtre de Khashoggi
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Emmanuel Macron, polémique, Parlement européen, France, Nathalie Loiseau
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik