France
URL courte
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)
15163
S'abonner

Selon une récente enquête de franceinfo, seulement 80 millions d’euros sur les 650 millions promis ont bien été versés pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris. D’importants donateurs se feraient donc attendre.

Seuls 9% des promesses de dons pour la reconstruction de Notre-Dame ont déjà été versées, révèle franceinfo. Cela représente 80 millions d'euros sur les 650 millions d’euros de promesses.

Les dons déjà versés par chèque ou par virement proviennent principalement de particuliers, poursuit le média.

Les 200 millions d'euros promis par la famille Arnault et son groupe LVMH, ainsi que les 100 millions promis par la famille Pinault, seront quant à eux envoyés au fur et à mesure, en fonction des devis pour telle ou telle partie du chantier. De cette façon, l’État ne pourra pas faire fructifier leurs dons en les plaçant avant le début des travaux.

La Fondation Notre-Dame, l'une des quatre habilitées à recevoir des fonds, a annoncé jeudi avoir recueilli 15,7 millions d'euros de dons (sur les 377 millions qui ont été promis).

Au Parlement, l'adoption du projet de loi de restauration de l'édifice, que le gouvernement voulait rapide, a achoppé: une commission mixte paritaire a échoué à rapprocher les deux Chambres. Refusant toute précipitation, la majorité de droite du Sénat a voulu gommer le volet d'exception, en vain. Ce dernier stipule notamment, pour gagner du temps, de déroger à certaines règles (urbanisme, environnement, construction, patrimoine). La loi ne devrait pas être adoptée avant fin juillet.

Dossier:
Incendie à Notre-Dame de Paris (156)

Lire aussi:

Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
La femme de Kobe Bryant a échappé à la mort grâce à cet accord passé avec son époux
Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik