France
URL courte
19157
S'abonner

Interviewée sur le plateau de CNews le 13 juin, la ministre française des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a déclaré que le véganisme exposait les enfants à certaines carences, les végétaux ne possédant par exemple pas les protéines nécessaires à la croissance. Des végans n’ont pas manqué d’exprimer leur mécontentement sur Twitter.

Sur le plateau de CNews, le 13 juin 2019, la ministre française des Solidarités et de la Santé a fait état des alertes qu’elle reçoit concernant les «carences graves chez l’enfant» à cause du véganisme.

Agnès Buzyn a tenu à souligner que le véganisme exposait «effectivement à certaines carences, notamment chez les enfants».

«Je le dis: les enfants ont besoin de protéines pour grandir, mais ils ont besoin de protéines aussi essentielles, celles qu’on ne trouve pas dans les végétaux», a lancé la femme politique.

Elle a ensuite appelé à faire «attention au véganisme», sachant qu’«il peut y avoir des fiches techniques qui expliquent les régimes équilibrés, mais ces fiches sont faites pour les adultes»:

«Pour les enfants, je commence à avoir des alertes sur des situations de carences graves […], donc vous avez raison de lancer cette alerte.»

Ces propos ont provoqué l’indignation des internautes végans, ceux-ci parlant d’«ignorance» et de «désinformation»:

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
enfants, protéines, végans, véganisme, santé, Agnès Buzyn, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook