France
URL courte
28824
S'abonner

Un homme armé d’un couteau qui menaçait les soldats devant l'hôpital militaire Desgenettes à Lyon a été neutralisé par un militaire de l’opération Sentinelle et interpellé.

Un militaire de l’opération Sentinelle a été obligé d’ouvrir le feu contre un individu armé d’un couteau à Lyon, a appris l'AFP de sources informées. Les faits ont eu lieu dimanche 16 juin aux environs de 15h00 devant l’hôpital d’instruction des armées Desgenettes situé dans le IIIe arrondissement de la ville.

L’individu, «vêtu d'une djellaba», selon le parquet, a été aperçu dans l'enceinte de l'hôpital et a menacé un soldat de l’opération Sentinelle qui était à l’entrée de l’établissement. L'homme, blessé à la jambe, a été transporté à l'hôpital Edouard-Herriot. Son pronostic vital n’est pas engagé. 

«Une patrouille composée de militaires en charge de la sécurisation du site lui intimait l'ordre de s'arrêter» mais l'individu «continuait sa progression, couteau à la main, en direction des militaires», indique le parquet dans un communiqué.

L'un d'eux a alors fait feu à une reprise, après sommations, selon la même source.

La police judiciaire a été saisie de l'enquête ouverte par le parquet de Lyon pour «tentative d'homicide volontaire sur personnes chargées d'une mission de service public».

Elle devra déterminer les circonstances de la présence de cet homme dans l'enceinte de l'hôpital militaire et ses motivations. Le parquet de Paris, compétent en matière de terrorisme, est tenu «étroitement informé du déroulement des investigations», indique le parquet lyonnais.

L'assaillant dont les motivations ne sont pas connues a été interpellé, indique Reuters se référant à une source judiciaire.

Lire aussi:

«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
Un homme tabassé après avoir chassé des manifestants avec une machette aux USA – vidéo choc
Tags:
parquet, attaquant, arme blanche, neutralisation, menace, attaque, militaires, opération Sentinelle, Lyon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook