Ecoutez Radio Sputnik
    “Sedov” fait le cap sur Bordeaux

    Cap sur Bordeaux pour le quatre-mâts Sedov

    © Sputnik . Oxana Bobrovitch
    France
    URL courte
    Par
    0 91
    S'abonner

    À l’arrivée tout comme au départ d’un port, un navire de l’envergure du Sedov nécessite un encadrement particulier. Non seulement un pilote monte à bord, mais un officier de liaison qui connaît les méandres du mélange des cultures aide à communiquer avec les organisateurs d’un événement comme l’Armada de Rouen. Reportage fluvial de Sputnik.

    Vincent Guibert est marin de réserve et consacre son temps libre au bénévolat sur les bateaux invités lors de grandes fêtes maritimes. «Officier de liaison» est son titre officiel. Comme on peut s’en douter, sa fonction consiste à assurer le lien entre les organisateurs de l’Armada et le commandement du bateau pour régler des milliers de questions «qui se présentent toutes les demi-heures». C’est l’homme-clé de la situation.

    Bien que Vincent ne parle pas russe, travailler avec les navires venus de Russie n’est pas nouveau pour lui et son expérience d’une quinzaine d’années lui a «permis de découvrir le fonctionnement russe».  

    «Ils ont un style un peu martial, explique à Sputnik Vincent Guibert. Mais je sais que derrière cet air sévère, on trouve des gens extrêmement cordiaux, chaleureux et amicaux.»

    La descente de la Seine est un moment privilégié pour les navires qui participent à l’Armada de Rouen. C’est la Grande Parade. Les vaisseaux glissent fièrement sur les eaux opaques du fleuve, provoquant l’enthousiasme débridé des habitants des deux rives qui rivalisent d’ingéniosité pour attirer l’attention des capitaines et les pousser à répondre à leurs sollicitations par le son grave de leur corne de brume.

    C’est aussi un moment de repos pour les organisateurs du rassemblement marin, une recréation avant la reprise des activités quotidiennes. L’équipe du bateau-école quatre-mâts Sedov a pris à son bord une centaine de bénévoles pour une promenade fluviale et a partagé l’émerveillement des passagers devant la beauté de la Normandie qui défilait sous leurs yeux.

    Après trois jours de pleine mer, toutes voiles dehors, le Sedov entrera dans l’estuaire de la Gironde, pour accoster le 20 juin au centre de Bordeaux, au cœur du tumulte de la Fête du fleuve. Une grande première pour le plus grand bateau-école au monde.

    Tags:
    marins, Armada de Rouen, "Sedov"
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik