Ecoutez Radio Sputnik

    C’est un gendarme mobile qui a percuté quatre Gilets jaunes à Rouen avant de prendre la fuite en février

    © Sputnik . Alexeï Vitvitsky
    France
    URL courte
    25152

    L'homme qui a renversé en février dernier quatre Gilets jaunes lors d’une manifestation serait un gendarme mobile de l'agglomération de Rouen. L’une des personnes percutées souffre toujours des séquelles de cet accident.

    Quatre personnes ont été percutées pendant l’Acte 14 des Gilets jaunes à Rouen, samedi 16 février. L’individu qui les a renversées est un gendarme mobile, rapporte France Bleu.

    Le média indique que l’homme, en voiture, était bloqué au milieu des manifestants avec sa femme et son bébé à bord. Ayant décidé de forcer le passage, il a percuté quatre Gilets jaunes et s’est enfui avant de se rendre à la police et d’être placé en garde à vue.

    La direction d’emploi des gendarmes mobiles n’a pas voulu s’exprimer sur cette affaire, le procureur de la République de Rouen soulignant quant à lui que «quatre mois après, l’enquête est toujours en cours» et est «en voie d’achèvement».

    L’un des manifestants percuté avait été sérieusement touché à la tête. Âgé de 47 ans, il souffre toujours de problèmes physiques et psychologiques.

    Cinq semaines d’incapacité totale de travail (ITT) lui avaient été prescrites.

     

    Lire aussi:

    Trois Françaises mineures auraient été offertes à Epstein par Brunel en «cadeau d'anniversaire»
    Uzbin, l’embuscade qui a tout changé pour l’Armée française
    La maladie qui a tué Saint-Louis est de retour en France
    Tags:
    Rouen, accident, gilets jaunes, manifestation, gendarmes, automobile
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik