France
URL courte
1127
S'abonner

Peu après son atterrissage, un Boeing 777-300 ER de Kuwait Airways s’est encastré avec son aile gauche dans une passerelle dans l’aéroport de Nice. Le choc s’étant produit à une faible vitesse, l’incident n’a pas fait de blessés.

Un avion de Kuwait Airways a percuté lundi 24 juin au soir une passerelle de l’aéroport de Nice, informe 20 minutes. L’incident est survenu peu de temps après l’atterrissage de ce Boeing 777-300 ER effectué suite à une escale commerciale à Paris-Charles-de-Gaulle. L’avion se dirigeait vers la ville de Koweït, mais le vol de retour prévu à 18h15 a été annulé.

Selon la déclaration de la compagnie aérienne koweitienne sur Twitter, l’ensemble des passagers de l’aéronef ont pu être débarqués, personne n’a été blessée vue la faible vitesse à laquelle l’avion se déplaçait.

Comme l’a indiqué le Daily Star, certains vols ont été retardés.

Un porte-parole de l’aéroport, interrogé par 20 minutes, a pointé «la négligence d’un assistant en escale mandaté par la compagnie. Il n’a pas vérifié avec suffisamment de vigilance que le poste avion [la place allouée à son stationnement] était disponible en toute sécurité.»

Kuwait Airways a déclaré avoir pris des dispositions nécessaires pour réparer les dommages et s’est également organisé pour proposer aux clients concernés «des réservations alternatives et des hébergements».

Lire aussi:

Pas si brouillés? Mélenchon était bien présent aux cinquante ans d’Éric Zemmour
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
«Impensable d'avancer»: la France passe l’éponge sur l’accord de libre-échange entre l’UE et l’Australie
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Tags:
France, aéroport de Nice, Nice, avion, Koweït, vol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook