France
URL courte
0 17
S'abonner

Un détenu de la maison d’arrêt de Béthune, qui avait profité de son passage dans un centre hospitalier pour prendre la fuite le 27 mai dernier, a été retrouvé dans la ville. Soupçonné d’avoir tué un homme, il a été interpellé et mis en examen pour homicide volontaire.

Le prisonnier qui était écroué dans la maison d’arrêt de Béthune avant son évasion le 27 mai, a été retrouvé dans la ville, de même que le corps sans vie d’un jeune homme, a relaté La Voix du Nord.

Les pompiers ont été appelés pour secourir un homme dans un immeuble de Béthune. À leur arrivée, ils ont constaté avec les médecins du SMUR que l’individu était décédé. Les policiers, eux aussi accourus, ont découvert le détenu: en état d’ébriété, il se trouvait dans un autre appartement, mais les indices découverts sur place ont orienté les soupçons vers lui.

Les agents ont compris qu’ils avaient affaire à l’homme qu’ils recherchaient depuis qu’il avait profité d'un rendez-vous médical pour s’évader. Le détenu a été placé en garde à vue puis «mis en examen du chef d’homicide volontaire», a indiqué le parquet de Béthune.

Incarcéré pour délits de droit commun, l’homme était a priori un détenu qui ne posait pas de problème, a précisé le journal.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
La Belgique prolonge à son tour le confinement de deux semaines
Tags:
délits, homicide, pompiers, médecine, policier, maison d'arrêt, évasion, détenus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook