Ecoutez Radio Sputnik
    Un parapentiste (image d'illustration)

    Deux vols de loisirs au Grand-Bornand finissent en drames à quelques heures d’intervalle

    CC0 / manfredrichter
    France
    URL courte
    1014
    S'abonner

    Deux parapentistes, l’un âgé de 64 ans et l’autre d’une quarantaine d’années, ont trouvé la mort au sommet du mont Lachat, au Grand-Bornand, rapporte la presse française. Selon les gendarmes, il s’agissait de vols de loisirs et les drames n’étaient donc pas liés à la compétition de parapente Back To Grand-Bo disputée du 23 au 29 juin.

    Rabattus par le vent, deux parapentistes ont perdu la vie au mont Lachat, au Grand-Bornand, ce samedi 29 juin, à quelques heures d’intervalle, écrivent des médias français.

    Vers 13h30, peu après avoir décollé de la zone du mont Lachat, sur les hauteurs du Grand-Bornand, un parapentiste âgé de 64 ans est mort après un violent retour au sol. Arrivés sur place, les secouristes n’ont pu que constater le décès de l’homme, rabattu vers la montagne par les fortes rafales de vent.

    Deux heures plus tard, l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 74 a été appelé au même endroit, pour venir en aide à un second parapentiste, lui aussi victime d’un retour au sol. Âgé d’une quarantaine d’années, l’homme a succombé à ses blessures.

    D’après les gendarmes, il s’agissait d’un vol de loisirs et le drame n’est pas donc lié à la compétition de parapente Back To Grand-Bo disputée du 23 au 29 juin.

    Suite à ces deux drames, les pratiquants ont été appelés à la plus grande vigilance, précise la presse.

    Tags:
    blessure, avion à décollage et atterrissage verticaux (ADAV), vent, décès, parapentiste, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik