France
URL courte
5230
S'abonner

La visite du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, à Lormont, dans la banlieue de Bordeaux, a été émaillée de huées et de sifflements de manifestants réclamant sa démission et protestant contre la réforme du baccalauréat.

Arrivé à Lormont pour une rencontre avec des maires sur la politique éducative, Jean-Michel Blanquer n’a pas rencontré un accueil chaleureux de la part des enseignants girondins. Une petit centaine de manifestants huaient et sifflaient en brandissant des pancartes «Blanquer recalé» ou «2019 le bac de l'arnaque».

Selon un témoin cité par l’AFP, une poignée de manifestants a même cassé une porte vitrée d'accès au complexe Brassens Camus de Lormont en tambourinant dessus.

​Blanquer s’exprime sur sa visite   

Commentant devant la presse ces faits, le ministre a caractérisé les manifestant comme «un petit nombre de personnes» qui cherchaient à «faire du bruit» et ne représentaient pas «la majorité des professeurs».

«Tous les Français doivent avoir une image magnifique des profs, c'est le plus beau métier de la République. Moi, je n'ai pas envie qu'une petite minorité donne cette image-là», a-t-il déclaré à la presse.

La réforme du baccalauréat, pierre d’achoppement

Rappelons que plusieurs syndicats d'enseignants s’opposent à la réforme du baccalauréat prévue en 2021 et à la loi pour «une école de la confiance» qui prévoit entre autres des regroupements de classes d'un collège et d'une ou plusieurs écoles dans le cadre d'établissements «des savoirs fondamentaux».

En signe de protestation, de nombreux enseignants ont retenu des copies du baccalauréat dans certaines académies. Le collectif Bloquons Blanquer annonçait précédemment le chiffre de 126.000 copies bloquées sur un total de quatre millions. Jeudi 4 juillet, le ministère de l’Éducation nationale a fait état de près de 80.000 copies du baccalauréat encore retenues par les correcteurs grévistes.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook