Ecoutez Radio Sputnik

    Les pompiers payent encore les péages autoroutiers en intervention, mais les choses devraient changer

    © Sputnik . Oxana Bobrovitch
    France
    URL courte
    322
    S'abonner

    Les pompiers ne paieront plus les péages quel que soit le lieu de leur intervention, selon l’Association française des sociétés d’autoroutes. La mesure sera introduite dans les Alpes-Maritimes avant d’être étendue au reste de la France. Jusqu'à présent, les pompiers étaient exonérés de péage uniquement s'ils intervenaient sur le réseau autoroutier.

    Une convention concédant la gratuité à tous les véhicules prioritaires de pompiers en intervention a été signée jeudi à Nice entre Vinci Autoroutes et le conseil départemental des Alpes-Maritimes. Des conventions sont «en cours de signature» dans d’autres départements, a indiqué l’Association française des sociétés d’autoroutes (AFSA), qui fédère une vingtaine de concessionnaires privés.

    Jusqu’à présent, les sapeurs-pompiers ne pouvaient bénéficier de la gratuité que lorsque leur intervention se déroulait sur une portion d’autoroute.

    Proposition de badges de télépéage

    «Les sociétés concessionnaires proposent d’équiper gratuitement les véhicules prioritaires des SDIS (Services départementaux de secours et incendie) de badges spécifiques de télépéage associés aux plaques d’immatriculation afin d’assurer un passage rapide dans les voies. Il appartiendra aux gestionnaires des SDIS de confirmer, a posteriori, les passages effectués en opération et qui ne donneront lieu à aucune facturation», fait savoir l’AFSA citée par les médias.

    Cette gratuité a été introduite dans la loi par un amendement à la loi de finances 2018 du député niçois Éric Ciotti (LR), toujours en attente de décret d’application, indique l’AFP.

    Pompiers plutôt satisfaits

    Le colonel Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France a exprimé sa satisfaction sur le fond, mais a regretté que «cela prenne autant de temps».

    «En l’absence de décret, on reste sur le registre des conventions et de la bonne volonté. Cette mesure nous semble tellement tomber sous le coup de l’évidence que cela paraît assez surprenant qu’il faille encore passer des conventions et avoir une démarche volontariste des pompiers de chaque département pour les conclure», a déclaré M.Allione cité par l’AFP.

    Tags:
    péage, pompiers, Alpes-Maritimes, Nice
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik