Ecoutez Radio Sputnik
    Les manifestations contre le TTIP et le CETA en France

    La préfecture de Toulouse et deux permanences LREM visées par… des tonnes de fumier – vidéo

    © AFP 2019 FREDERICK FLORIN
    France
    URL courte
    Attaques de tout type contre des permanences LREM (17)
    30861
    S'abonner

    En colère, des agriculteurs de la Haute-Garonne membres de la FDSEA 31 ont entrepris une action contre la préfecture de Toulouse et deux permanences LREM pour dénoncer la «surdité» des membres du parti présidentiel.

    Une nouvelle action s’ajoute à la dégradation d’une quinzaine de permanences LREM au cours de ces dernières semaines. Dans la nuit du vendredi 2 août, celles des députées Corinne Vignon et Monique Iborra à Toulouse ont été prises pour cible par des agriculteurs, de même que la préfecture de la ville.

    Des tonnes de fumier déversées

    Cette fois, les agriculteurs de la FDSEA 31 ont décidé de déverser des tonnes de fumier devant les permanences et la préfecture. Peu avant minuit, une dizaine de parpaings ont été empilés, condamnant ainsi la porte d’entrée de la permanence de Corinne Vignon.

    Dans la foulée, les agriculteurs ont déversé du fumier devant les bureaux de Monique Iborra puis devant la préfecture.

    «C’est une opération symbolique, on ne casse rien. On est juste venu lui dire que si elle est sourde à nos appels, on ne voit pas l’intérêt à ce qu’elle continue à être députée», a affirmé à l’AFP Christian Mazas, président de la FDSEA 31.

    «Cette députée, comme d’autres, a voté pour le Ceta, alors qu’il y a quelques mois, lors des États généraux de l’alimentation, ce sont les mêmes qui ont voté pour que la France élève son niveau de production, et que les agriculteurs français aient des normes à respecter plus exigeantes que dans d’autres pays», a-t-il déploré.

    Plusieurs dégradations

    Pas moins de 15 locaux de parlementaires de la majorité ont été pris pour cible ces derniers jours. Outre Corinne Vignon et Monique Iborra, la permanence de Stanislas Guerini, patron de LREM, a été vandalisée dans la nuit du 31 juillet au 1er août à Paris.

    De son côté, Christophe Castaner a qualifié les dégradations d'une permanence LREM d’«attentat», expliquant le choix de ce terme par le fait que cet acte était prémédité.

    Ratification du CETA

    L'Assemblée nationale a approuvé mardi la ratification du CETA, avec 266 voix pour, 213 contre et 74 abstentions. Neuf députés LREM ont voté contre et 52 se sont abstenus.

    Concrètement, le CETA, qui concerne au total 510 millions d'Européens et 35 millions de Canadiens, supprime les droits de douane sur 98% des produits échangés entre les deux zones, élargit certains services à la concurrence et renforce la coopération en matière réglementaire.

    Il permet aussi la reconnaissance de 143 produits d'origine géographique protégée (AOP) au Canada, dont l'agriculture gagne à l'inverse un accès accru au marché européen. «C'est la reconnaissance de notre modèle agricole français et européen», s'est félicité M.Lemoyne.

    Dossier:
    Attaques de tout type contre des permanences LREM (17)
    Tags:
    Toulouse, préfecture de la Haute-Garonne, Haute-Garonne, CETA, agriculteur, fumier, dégradation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik