Ecoutez Radio Sputnik
    Une voiture de la police (image d'illustration)

    «Je voulais faire comme les terroristes»: un radicalisé condamné en Alsace après l’échec de son «attentat-suicide»

    CC0 / diegoparra
    France
    URL courte
    14120
    S'abonner

    Radicalisé depuis 2013, un jeune homme de 19 ans a été interpellé vendredi 2 août dans une boulangerie de Marlenheim (Alsace) alors qu’il tentait, de son propre aveu, de commettre un «attentat suicide» contre des gendarmes. Ce lundi, il a été condamné à une peine de deux ans de prison, dont un avec sursis.

    Le tribunal correctionnel de Saverne a condamné ce lundi 5 août à une peine de prison ferme un jeune homme de 19 ans qui, armé de deux couteaux, a fait vendredi 2 août irruption dans une boulangerie de Marlenheim, en Alsace. Lors de l’audience, il a expliqué avoir voulu mourir dans un affrontement avec les gendarmes, écrit Actu 17.

    «Je voulais faire comme les terroristes […] c’était plutôt un attentat-suicide», a-t-il indiqué.

    Une fois les forces de l’ordre arrivées, il a lâché ses armes sans blesser personne. L’expertise a révélé que ses connaissances de l’islam étaient superficielles.

    Radicalisé depuis 2013

    Originaire de Strasbourg et radicalisé depuis 2013, le suspect a fait l’objet d’une surveillance de la part des services de renseignement. Ainsi, selon les enquêteurs, il avait «visualisé des vidéos de propagande» et tenté, la veille des faits, de se procurer des armes, informe le média.

    L’enquête a également révélé que le jeune homme avait trois scénarios d’attaque: un attentat suicide à l’explosif contre les gendarmes, une prise d’otage d’un policier municipal et une prise d’otages dans une boulangerie.

    Tags:
    police, attentat, Alsace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik