France
URL courte
127
S'abonner

Une collision d’un bateau touristique avec un pont à Bordeaux a fait au moins 10 blessés, ont constaté à l’AFP le service de pompiers et la préfecture.

Dix personnes ont été blessées lundi lorsque leur bateau de croisière fluviale a heurté une des piles d'un pont à Bordeaux, a appris l’AFP auprès des pompiers et de la préfecture, soulignant qu'aucun pronostic vital n'était engagé.

«L'accident s'est produit vers 12h30, quand la navette touristique Burdigala a dérivé et heurté une des piles du pont Chaban-Delmas. Il y a dix blessés dont six légers traités sur place, les quatre autres ayant été évacués pour examens complémentaires et mis en observation vers le CHU de Bordeaux», selon la préfecture de la Gironde. 

Le bateau, avec 90 passagers à bord dont un groupe de personnes âgées et sept membres d'équipage, a accosté d'urgence sur un ancien quai. Les quatre blessés les plus graves ont été évacués dans des coquilles, par tyrolienne, faute de rampe de débarquement. Les autres ont regagné la terre ferme par navettes fluviales.

«Ce bateau de croisière à la journée a eu une avarie de propulsion, un des moteurs est tombé en panne [...]. Il a perdu momentanément la maîtrise de la direction et a heurté une des piles du pont Chaban-Delmas», a expliqué à l'AFP le lieutenant-colonel Philippe Esselin, qualifiant cet accident d'«extrêmement rare». 

Un «Batcub», qui assure le service de bus sur la Garonne, et un autre bateau proposant des croisières à la journée ont participé avec 35 pompiers aux évacuations.

La circulation sur le pont n'a pas été interrompue et le bateau, dont la tôle a été déformée à l'avant, présente «une avarie mineure qui ne remet pas en cause sa capacité à flotter», a précisé M.Esselin. 

Lire aussi:

Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA
Voici quelques options secrètes des voitures que leurs propriétaires ignorent souvent
Voici la température qui tue le coronavirus
Tags:
collision, accident, Bordeaux
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook