France
URL courte
161622
S'abonner

Donald Trump «s'attaque à l'art de vivre à la française» en taxant le vin, a estimé le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui a envoyé au locataire de la Maison-Blanche deux caisses de rosé.

Le président de la région PACA, «première région» productrice de rosé dans le monde, selon M. Muselier, a envoyé deux caisses de vin à Donald Trump en réponse aux menaces du Président américain d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les vins français.

«Président Trump, buvez notre rosé, ne le taxez pas!», a écrit samedi 24 août dans un communiqué le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier.

«En menaçant de surtaxer les vins rosés français, il commet une grave erreur. Il met en péril une filière économique d'exception et s'attaque à l'art de vivre à la française», déplore l'élu. 

«Monsieur Trump, notre rosé, plutôt que de le taxer avec excès, il faut l'aimer avec passion et le déguster avec modération!», ajoute M. Muselier qui annonce avoir envoyé samedi matin deux caisses de rosé de la région à la Maison-Blanche.

Le 23 août au soir, Donald Trump s'est envolé pour le sommet du G7 à Biarritz en menaçant d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les vins français en représailles à la taxation des géants américains du numérique.

Avec 300 millions de bouteilles de rosés produites chaque année, soit 35 % de la production française, Provence-Alpes-Côte d'Azur est la première région de production de rosé au monde, selon M. Muselier.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
taxation, vin, Donald Trump, Renaud Muselier, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook