Ecoutez Radio Sputnik
    Caméras

    Fogiel ne veut pas faciliter les «liens entre BFM TV et l’Élysée» malgré sa proximité avec Macron

    CC0 / Dimhou
    France
    URL courte
    7217
    S'abonner

    L’indépendance de BFM TV a été évoquée lors d’un entretien avec le nouveau patron de la chaîne. Marc-Olivier Fogiel assure ne pas avoir l’intention de se présenter comme «le facilitateur des liens entre BFM TV et l’Élysée» malgré sa «relation fluide avec le couple Macron», relate le JDD.

    Le nouveau directeur général de la chaîne BFM TV, Marc-Olivier Fogiel, qui a «une relation fluide avec le couple Macron», ne manque pas d’affirmer ne pas avoir l’intention d’être «le facilitateur des liens entre BFM TV et l’Élysée» dans une interview au JDD.

    Aujourd’hui, il assure viser à augmenter le spectre des sujets traités par la chaîne qui s'est illustrée dernièrement pas toujours pour le meilleur, notamment dans le traitement de la crise des Gilets jaunes, faisant des nouvelles priorités «le décryptage et la proximité».

    «L’ambition, c’est "tout savoir, mieux comprendre"», souligne-t-il.

    «Tout savoir, mieux comprendre», d’après lui, ne signifie pas qu’il procédera à la pacification des relations entre BFM TV et Emmanuel Macron.

    Auparavant, dans un entretien au quotidien français Les Échos, Marc-Olivier Fogiel avait pourtant souligné que d’après lui le mouvement des Gilets jaunes «n’a pas seulement percuté cette chaîne mais l’ensemble de la société française et les médias en général».

    Marc-Olivier Fogiel a débuté sur Canal+, est passé sur France 3 avant la radio Europe 1, qu'il a quittée début 2011 après trois années de présentation de la matinale. Entre 2012 et 2019, il animait RTL Soir et On refait le monde sur RTL.

    Le nom de Marc-Olivier Fogiel a notablement surgi dans l'affaire Dieudonné qui date de 2003 suite à un sketch de rabbin nazi produit par l'humoriste sur un plateau présenté par M.Fogiel.

    L'affaire a fait grand bruit et a suscité de nombreuses critiques à l'encontre, non seulement de l'humoriste, mais du présentateur aussi, qui n'a pas empêché le comique de poursuivre son sketch et a par la suite été condamné pour avoir laissé passer à l'antenne des messages racistes contre Dieudonné.

    Tags:
    journalisme, politique, BFMTV, Marc-Olivier Fogiel
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik