France
URL courte
30621
S'abonner

À l'issue d'une deuxième audition par les eurodéputés, la candidature de Sylvie Goulard au prochain collège des commissaires européen a finalement été rejetée par 82 voix contre et 29 pour.

Sylvie Goulard, ancienne ministre française désignée par Emmanuel Macron pour siéger dans la future Commission européenne, a vu jeudi 10 octobre sa candidature rejetée à une forte majorité lors d'un vote des eurodéputés, a appris l'AFP auprès de sources parlementaires.

Parmi les eurodéputés appelés à s'exprimer, 82 ont voté contre, 29 pour et un s'est abstenu, selon les mêmes sources. Deux enquêtes sont en cours, l'une par la justice française, l'autre par l'office anti-fraude de l'UE (Olaf), sur la participation de Mme Goulard à un système d'emplois fictifs pour son parti, le MoDem (centre).

La candidate française a démissionné en juin 2017 de son poste de ministre des Armées après sa mise en cause dans une enquête sur des emplois fictifs d’assistants des eurodéputés du MoDem, son parti politique. L’Office antifraude de l’UE a également ouvert une enquête sur la même affaire.

Les deux procédures sont en cours, mais Sylvie Goulard n’a pas été mise en examen.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
Commission européenne, Sylvie Goulard, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook