Ecoutez Radio Sputnik
    Femme voilée (image d'illustration)

    Un couple de salafistes s’en serait pris à une association de défense de la laïcité

    © AFP 2019 Safin Hamed
    France
    URL courte
    10710
    S'abonner

    Un incident a eu lieu entre des militants de l'observatoire de la laïcité de Saint-Denis et un couple de salafistes le 5 octobre lors du forum des associations. Qualifiant la situation de «provocation», l’observatoire a demandé à être reçu en urgence par le maire.

    Le forum des associations de Saint-Denis qui s’est déroulé le 5 octobre a été émaillé par un incident entre un couple de salafistes et des militants de l'observatoire de la laïcité de Saint-Denis. Ces derniers ont publié un texte pour expliquer la situation.

    Selon le document, peu avant la fin de l’événement, «un homme portant un kamis blanc et une femme entièrement recouverte de la tête aux pieds d'un voile intégral noir» ont fait leur apparition devant le stand de l'observatoire de la laïcité.

    Couple pris en photo 

    «Surpris puis indigné par la présence d'une personne portant illégalement le voile intégral dans l'espace public», un des adhérents de l’observatoire a pris le couple en photo, a expliqué le président de l'observatoire André Gomar, cité par Le Point. Le couple a alors eu «une réaction violente» et a demandé à ce que le cliché soit supprimé.

    «La personne voilée s'est introduite à l'intérieur du stand et a arraché le téléphone des mains [du militant, ndlr]», raconte M.Gomar. Un autre adhérent de l'association a par la suite récupéré le téléphone.

    Une quinzaine de minutes plus tard, le couple est revenu «escorté de deux policiers municipaux […] qui ont accusé le militant qui pris les photos d'avoir brutalisé le couple. Puis ils l'ont sommé de détruire les clichés», selon l'association.

    «Infraction manifeste avec la loi»?

    La situation a provoqué l’indignation d’André Gomar.

    «J'aimerais qu'on m'explique à quel titre des agents municipaux ont prêté concours à des gens en infraction! Par ailleurs, nous avons tous été fouillés avant d'entrer sur le site, mais cette femme est rentrée sans problème. Alors qu'elle était en infraction manifeste avec la loi», a-t-il lancé.

    Pour mettre les points sur les i, l'association a demandé à être reçue par le maire de Saint-Denis, qui a commenté les événements ce jeudi 10 octobre, affirmant qu'aucun agent municipal n'a pris parti contre une association de Saint-Denis.

    Selon le responsable de la communication de la mairie Raphaël Perrin, «l'observatoire de la laïcité raconte n'importe quoi. Les membres de l'observatoire de la laïcité étaient ivres sur leur stand et ont insulté ce couple. Ce sont les gardes de l'espace public, qui sont des agents municipaux qui n'ont pas le pouvoir de police, qui sont intervenus et qui ont fait de la médiation en demandant d'arrêter de filmer. On n'est absolument pas sur une question de laïcité

    Le maire entent recevoir les membres de l'observatoire de la laïcité de Saint-Denis prochainement, précise le Point.

    Tags:
    voile, provocation, Saint-Denis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik