France
URL courte
19327
S'abonner

Deux tiers des Français prônent l’interdiction de signes religieux ostensibles, dont le port du voile, pendant les sorties scolaires, révèle un sondage Ifop-Fiducial.

Deux Français sur trois se sont prononcés en faveur de l’interdiction de signes religieux ostensibles pour les parents d’élèves qui accompagnent les sorties scolaires, selon une enquête Ifop-Fiducial réalisée après la diffusion d'une affiche de la FCPE montrant une femme voilée lors d’une sortie scolaire.

Qui plus est, 37% des sondés ont indiqué être «très favorables» à cette interdiction, quand 18% y sont «plutôt opposés» et 16% «très opposés».

Concernant leur réaction à l’affiche en question, 34% des Français se sont déclarés indifférents, 22% ont indiqué ressentir de la colère et 25% du rejet. À l’inverse, elle a suscité la satisfaction de 14% et l’enthousiasme de 5% des personnes interrogées.

Dans le même temps, pour 65% des Français, l’affiche «représente une atteinte au principe de laïcité», tandis que 69% des sondés estiment que «la FCPE flatte le communautarisme à quelques semaines des élections des parents d’élèves».

Voile islamique au conseil régional

Le sondage a été conduit fin septembre, c’est-à-dire bien avant la polémique déclenchée le week-end dernier par le député RN Julien Odoul qui avait demandé à une accompagnatrice scolaire présente à une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté de retirer son voile.

C’est Julien Odoul lui-même qui a publié la séquence en question sur son compte Twitter. Depuis, la vidéo a été visionnée près de quatre millions de fois.

Lire aussi:

Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
port du voile
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik