Ecoutez Radio Sputnik
    Christophe Castaner

    Castaner dit préparer une circulaire pour organiser la surveillance du «salafisme» et de «l'islamisme»

    © AFP 2019 STEPHANE DE SAKUTIN
    France
    URL courte
    33617
    S'abonner

    Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a annoncé le 17 octobre préparer une circulaire pour les préfets pour organiser la surveillance du «salafisme» et de «l'islamisme partout où ils s'organisent en mode sociétal» contraire aux principes de la République.

    Invité de l'émission «Vous avez la parole» sur France 2, le ministre a expliqué que cette circulaire était destinée à «mettre en place une vigilance partout».

    Afin, a-t-il poursuivi, «que partout où le salafisme s'organise, que partout où l'islamisme s'organise comme un mode sociétal d'organisation qui veut imposer un régime alimentaire, un régime vestimentaire, des activités, et surtout qui met en cause le principe fondamental de la République qui est l'égalité entre les femmes et les hommes; que partout nous puissions agir et agir massivement».

    Christophe Castaner a souligné jeudi «ne pas mettre l'islam dans la pyramide du terrorisme».

    «Il faut bien faire la différence entre islam, et l'islam tenté d'aller vers l'islamisme», a-t-il dit.

    Questionné sur le financement des cultes, le ministre a reconnu qu'il y avait «un certain paradoxe». «L'État ne finance aucun culte», en application de la loi de 1905, alors que «les pays étrangers peuvent le financer».

    Il a préconisé que cette question du financement ces cultes soit examinée, en suggérant qu'«au-dessus d'une certaine somme», il soit prévu «un agrément de l'État».

    Tags:
    surveillance, salafisme, islamisme, Christophe Castaner, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik