Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    «On peut briser le quinquennat d’Emmanuel Macron», selon François Boulo

    © REUTERS / PHILIPPE WOJAZER
    France
    URL courte
    Par
    6131227
    S'abonner

    Alors que le mouvement des Gilets jaunes approche de son premier anniversaire, François Boulo s’est rendu dans les studios de Sputnik. Avec l’avocat porte-parole des Gilets jaunes à Rouen et auteur de «La ligne jaune», il a été question de la crise sociale que traverse la France et de l’avenir d’une contestation qui monte dans le pays.

    «L’État ne répond que sur le côté sécuritaire et la colère va continuer à augmenter.»

    François Boulo, avocat et porte-parole des Gilets jaunes à Rouen a été, comme de nombreux Français, choqué par les terribles images d’affrontements entre policiers et pompiers venus manifester à Paris le 15 octobre. D’après lui, un tel événement est révélateur d’une société au bord de l’implosion.

    Figure du mouvement des Gilets jaunes, François Boulo a dégainé sa plume pour écrire «La ligne jaune», paru aux éditions Indigène. Dans cet essai, l’avocat analyse les raisons de la naissance du mouvement des Gilets jaunes et parle de son avenir. Notamment via la plateforme de La ligne jaune, un lieu de partage, de débats et d’échanges pour «ceux qui veulent se politiser et participer au changement». «Une application est en cours de création. Elle servira à mettre en place des référendums numériques d’initiative citoyenne», explique François Boulo.

    Le porte-parole des Gilets jaunes à Rouen a accepté l’invitation de Sputnik France. Avec lui, il a été question de la politique d’Emmanuel Macron, «qui détruit les classes moyennes et populaires et qui conduit à des révoltes», mais également de la «novlangue orwellienne pratiquée ad nauseam par le gouvernement», en passant par une Union européenne «en phase terminale à laquelle il faudrait se laisser le choix de désobéir».

    Avec François Boulo, nous avons également parlé de l’avenir des Gilets jaunes, qui fêteront leur premier anniversaire le 16 novembre prochain. Mais c’est bien le 5 décembre qui est dans le viseur de l’avocat. C’est la date choisie par plusieurs organisations syndicales pour appeler à la grève, notamment dans le secteur des transports. «Un secteur stratégique qui peut paralyser l’économie», pour François Boulo. Ce dernier en est persuadé, il est possible de «briser le quinquennat d’Emmanuel Macron». Entretien.

    Tags:
    gilets jaunes, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik