France
URL courte
6814
S'abonner

Un ancien élu a été tué par un inconnu le 21 octobre dans la maison des syndicats de Béthune. Le lendemain, le possible auteur des faits s’est rendu à la police.

Un homme a été tué à coups de couteau le 21 octobre en fin d’après-midi à Béthune (Pas-de-Calais), au 4e étage de la maison des syndicats. Il s’agissait d’Henri-Claude Honnart, un ancien élu béthunois engagé dans le monde associatif, a précisé La Voix du Nord.

Les secours, immédiatement alertés, n’ont cependant pas réussi à le sauver du fait de la gravité de ses blessures. Il aurait reçu plusieurs coups de couteau.

Les fonctionnaires de la police technique et scientifique se sont également rendus sur place. En outre, une voiture a été saisie par les forces de l’ordre. Plusieurs personnes présentes dans le bâtiment au moment du crime ont été entendues par les enquêteurs.

Une personne s’est rendue d’elle-même au commissariat

Les premiers éléments ont conduit le parquet de Béthune à ouvrir une enquête «pour homicide volontaire (…) confiée aux services de la police judiciaire de Lille», a précisé mardi l’institution.

Le même jour, le parquet a confirmé qu’une «personne est actuellement en garde à vue».

D’après les informations de La Voix du Nord, un individu se serait présenté de lui-même au commissariat de Béthune. Les investigations ultérieures, notamment l’autopsie du corps, devraient permettre d’obtenir plus d’éléments quant aux circonstances de ce décès, selon les services du procureur de la République.

Lire aussi:

La Chine annonce la découverte de deux gigantesques gisements de pétrole et de gaz
Deux immeubles s’effondrent à Bordeaux, trois blessés dont un grave
Régionales en Paca: Bayou menace d'exclure le candidat EELV s'il maintient sa liste
Jordan Bardella publie une photo polémique d’une assesseure voilée en Seine-Saint-Denis
Tags:
arme blanche, meurtre, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook