France
URL courte
22409
S'abonner

Les agents de la CAF d’Annecy ont vu arriver le 31 octobre une femme qui a demandé à rencontrer un conseiller. Rien d’exceptionnel jusque-ici… Jusqu’à ce qu’ils constatent que l’allocataire, dont les droits étaient interrompus, était munie d’une hache.

Les employés de la Caisse d’allocations familiales (CAF) d’Annecy ont été témoins d’une quelque peu effrayante: une femme armée d’une hache est entrée dans leurs locaux et a demandé à rencontrer un conseiller. Les faits se sont produits jeudi 31 octobre.

Selon Le Dauphiné libéré, la dame est une allocataire dont les droits étaient interrompus.

Comme le relate le quotidien, les agents présents ont aussitôt fait évacuer l’accueil et ont alerté les forces de d’ordre et les pompiers. L’intéressée a été interpellée et placée en garde à vue.

«Elle n’a pas fait usage de son arme, mais le personnel de la CAF a fait preuve de beaucoup de calme, de sang-froid et de réactivité pour mettre les autres allocataires en sécurité», a expliqué au média un représentant de la CAF de la Haute-Savoie.

Après l’incident, l’accueil est resté fermé pour la journée. L’allocataire, connue pour avoir déjà eu «des coups de sang» doit s’expliquer devant la justice, précise Le Dauphiné libéré.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
allocations, Annecy, hache, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook