France
URL courte
41010
S'abonner

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris après les déclarations de l’actrice Adèle Haenel qui accuse Christophe Ruggia de l’avoir harcelée sexuellement lorsqu’elle était adolescente.

Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire après le témoignage de l’actrice Adèle Haenel contre le réalisateur Christophe Ruggia, rapportent les médias français.

Dans un entretien à Mediapart publiée le weekend dernier, la comédienne accuse le réalisateur de harcèlement sexuel lors du tournage et de la promotion du film Les diables entre 2001 et 2004, soit de ses 12 et 15 ans.

L’enquête, ouverte pour les chefs d'«agressions sexuelles» sur mineure de moins de 15 ans «par personne ayant autorité» et de «harcèlement sexuel», a été confiée à l’Office central de la répression de la violence faite aux personnes (OCRVP), précise le parquet.

Adèle Haenel accuse

L’actrice évoque des «attouchements» sur le torse et les cuisses, ainsi que «des baisers forcés dans le cou». Cependant, Mme Haenel ne souhaite pas porter plainte». Elle a décidé de parler pour qu’une prise de conscience s’opère:

«Le silence est la meilleure façon de maintenir en place un ordre lié à l’oppression. Les gens qui n'ont pas accès à la parole sont les opprimés. C’est pour ça que c’est crucial de parler!», a expliqué la comédienne, récompensée par deux César dont celui de la meilleure actrice en 2015 pour Les Combattants.

Les avocats du cinéaste contactés par Mediapart ont indiqué que ce dernier réfutait «catégoriquement avoir exercé un harcèlement quelconque ou toute espèce d’attouchement sur cette jeune fille alors mineure».

Lire aussi:

Beyrouth: jusqu'à 300.000 personnes sans domicile après les explosions, la moitié de la ville touchée
Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
Tags:
cinéma, mineurs, agressions sexuelles, enquête, harcèlement sexuel, France, Parquet de Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook